Types et formes d’implants dentaires

Types et formes d’implants dentaires

Anciens types d’implants

Diverses techniques ont été développées en implantologie depuis l’apparition des premiers implants dentaires. Certaines d’entre elles ont été abandonnées à travers le temps ou ne sont que très rarement utilisées pour des cas très spécifiques; elles ne sont donc pas couvertes en détails ici.

Ces technologies maintenant désuètes ou peu fréquemment utilisées incluent les implants juxta-osseux (sous-périostés), les implants en forme de lames, les implants non vissés, la barre retenue par des vis et les implants trans-osseux.

Implants endo-osseux

L’implant endo-osseux, ayant la forme de vis ou de cylindre et qui est vissé ou impacté dans l’os de la mâchoire, est le type d’implant dentaire le plus utilisé de nos jours.

Les implants endo-osseux reproduisent habituellement le plus possible la forme d’une racine dentaire naturelle; ils sont donc appelés implants racines de par leur forme et leur fonction.

Formes, dimensions et surfaces possibles

Étant donné que le monde de l’implantologie dentaire est compétitif et en expansion, plusieurs dizaines de manufacturiers d’implants dentaires sont maintenant reconnus dans le monde. Des innovations sont développées et commercialisées à mesure que des recherches sont effectuées, si bien que de nos jours, les chirurgiens ont l’embarras du choix en ce qui a trait à la forme, à la dimension et aux surfaces disponibles pour les implants dentaires endo-osseux. Cette grande variété permet au chirurgien de trouver une solution implantaire optimale selon les conditions et l’anatomie de son patient.

Les formes les plus communes d’implants dentaires

Les formes les plus communes des implants racines sont le cylindre, la vis droite et la vis conique, telles qu’illustrées sur l’image ci-contre.

À travers les années, plusieurs surfaces pour les implants dentaires ont également vu le jour afin de maximiser les chances que l’ostéointégration soit un succès.

Surfaces et revêtements des implants dentaires

Les surfaces des implants dentaires endo-osseux disponibles sont donc les revêtements polis, rugueux, à hydroxyapatite (même matériau que celui qui constitue l’os naturel), texturés en trois dimensions et même ceux présentant une combinaison de revêtements polis et rugueux, telles qu’illustrées ci-dessous.

En outre, de nombreux diamètres et longueurs d’implants dentaires sont disponibles sur le marché, selon l’anatomie particulière de chaque patient et du volume osseux disponible pour l’insertion d’implants dentaires dans l’os de la mâchoire.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).